PRESENTATION
LES EQUIPES
RESSOURCES
ENSEIGNEMENT
COMMUNICATION

Bienvenue à l'Institut de Pharmacologie Moléculaire et Cellulaire


Annuaire     Contact     Intranet    CNRS    UNS    Autres sites CNRS
 

Stéphane MARTIN
Chef d'équipe

L'EQUIPE

Ceravolo

Gwizdek

Martin

Poupon-silvestre

Prieto

Pronot
LES PUBLICATIONS

 
 Schorova L. et al. (2019). The synaptic balance between sumoylation and desumoylation is maintained by the activation of metabotropic mGlu5 receptors. Cell Mol Life Sci

 Maurin T. et al. (2018). Involvement of Phosphodiesterase 2A Activity in the Pathophysiology of Fragile X Syndrome. Cereb Cortex

 Khayachi A. et al. (2018). Sumoylation regulates FMRP-mediated dendritic spine elimination and maturation. Nat Commun

 Ung D.C. et al. (2018). Ptchd1 deficiency induces excitatory synaptic and cognitive dysfunctions in mouse. Mol Psychiatry

 Schorova L. and Martin S. et al. (2016). Sumoylation in Synaptic Function and Dysfunction. Front Synaptic Neurosci

 Casse F. and Martin S. et al. (2015). Tracking the activity-dependent diffusion of synaptic proteins using restricted photoconversion of Dendra2. Front Cell Neurosci

CONTACTS
Stéphane MARTIN
Chef d'équipe, 04 93 95 34 61 - CV

Magali CERAVOLO
Gestionnaire, 04 93 95 77 77
 

Equipe du Dr Stéphane Martin
Implication physiologique et physiopathologique de la sumoylation neuronale

Public
expert

Grand
public

Activités de l'équipe

La SUMOylation est un processus enzymatique qui consiste en l’addition covalente mais réversible d’une petite protéine, appelée SUMO, sur des résidus de lysine spécifiques des protéines cibles. Jusqu’à présent, la SUMOylation était connue comme étant un régulateur fonctionnel de l’activité nucléaire. Cependant, nous avons montré qu’il existait un grand nombre de protéines SUMOylées dans les compartiments synaptiques. Ces données suggèrent que la SUMOylation, comme d’autres modifications post-traductionnelles (phosphorylation ou ubiquitination), pourrait jouer un rôle crucial dans la transmission synaptique et par conséquent dans diverses fonctions cérébrales.
 
En effet, nous avons montré que dans l’hippocampe de rat, la modification covalente des récepteurs du glutamate de type kainate par SUMO agît comme un signal déclencheur de l’endocytose de ces récepteurs, conduisant à la modulation de la transmission synaptique. Il devient par conséquent de plus en plus évident que la SUMOylation joue un rôle prépondérant dans la régulation de la fonction d’un nombre croissant de protéines extranucléaires et notamment de protéines neuronales impliquées dans divers désordres neurologiques.

Malgré les avancées récentes démontrant l’importance de la SUMOylation dans les fonctions neuronales, peu de données sont aujourd’hui disponible concernant les mécanismes de régulation de la SUMOylation.

Notre hypothèse générale est que la SUMOylation représente un processus fondamental pour la régulation de la fonction d’un grand nombre de protéines synaptiques. Par conséquent, la connaissance des mécanismes de régulation de cette modification au niveau du SNC et en particulier au niveau synaptique est d'importance.

A l'aide des outils moléculaires et une approche combinant techniques de biochimie et imagerie dynamique, nous identifions :
  •  les mécanismes neuronaux de régulation de la machinerie de SUMOylation
  • les conséquences fonctionnelles de la sumoylation de nouveaux substrats impliqués dans des désordres neurologiques
Ces travaux permettront d’avancer, d’une part, dans la compréhension des fonctions de la SUMOylation au niveau neuronal et, d’autre part, d’identifier de nouveaux substrats synaptiques de la SUMOylation.
À plus long terme, ces résultats pourraient constituer une base de départ pour d’autres études concernant le rôle de la SUMOylation dans des modèles animaux de désordres neurologiques caractérisés par un dysfonctionnement synaptique.

Communiqués de presse

2018 - Un nouveau mécanisme moléculaire de la maturation des neurones
2014 - SUMO: un acteur clé du dialogue neuronal    


 

L'équipe est membre de :

This project will thus contribute to establishing an interactive network of regional institutes in the life sciences, focused on the study of signaling pathways in animal and plants, essential to our understanding of human health and fundamental biological processes.

 

Financements

 
 
IPMC UMR7275
660 Route des Lucioles
SOPHIA ANTIPOLIS
06560 VALBONNE

tél : 04 93 95 77 77 - fax : 04 93 95 77 08

 

INSTITUT DE PHARMACOLOGIE MOLECULAIRE ET CELLULAIRE

mentions légales