PRESENTATION
LES EQUIPES
RESSOURCES
ENSEIGNEMENT
COMMUNICATION

Bienvenue à l'Institut de Pharmacologie Moléculaire et Cellulaire


Annuaire     Contact     Intranet    CNRS    UCA    Autres sites CNRS
 

Barbara BARDONI
Chef d'équipe

L'EQUIPE

Bardoni

Capovilla

Castagnola

Ceravolo

Delhaye

Fernandez

Jarjat
LES PUBLICATIONS

 
 Castagnola S. et al. (2020). Agonist-induced Functional Analysis and Cell Sorting coupled with single-cell transcriptomics characterizes cell subtypes in normal and pathological brain. Genome Res

 Drozd M. et al. (2019). Reduction of Fmr1 mRNA Levels Rescues Pathological Features in Cortical Neurons in a Model of FXTAS. Mol Ther Nucleic Acids

 Maurin T. et al. (2018). Involvement of Phosphodiesterase 2A Activity in the Pathophysiology of Fragile X Syndrome. Cereb Cortex

 Maurin T. et al. (2018). HITS-CLIP in various brain areas reveals new targets and new modalities of RNA binding by fragile X mental retardation protein. Nucleic Acids Res

 Khayachi A. et al. (2018). Sumoylation regulates FMRP-mediated dendritic spine elimination and maturation. Nat Commun

 Abekhoukh S. et al. (2017). New insights into the regulatory function of CYFIP1 in the context of WAVE- and FMRP-containing complexes. Dis Model Mech

CONTACTS
Barbara BARDONI
Chef d'équipe, 04 93 95 77 66

Magali CERAVOLO
Gestionnaire, 04 93 95 77 15
 

Equipe du Dr Barbara Bardoni
Mtabolisme de lARN et maladies lies au neuro-dveloppement

Public
expert

Grand
public

Articles à lire : Vers un nouveau traitement du syndrome de l'X fragile ?

Actualités Inserm
Article Sciences et Avenir

Activités de l'équipe

L’absence d’expression de FMRP (Fragile X Mental Retardation Protein) chez les patients atteints du syndrome de l’X Fragile (FXS) est due à l'expansion hypermethylée d'une répétition de CGG localisée dans le 5' UTR du gène FMR1, bloquant sa transcription. Le nombre de répétitions de CGG est polymorphe dans la population normale (entre 6 et 50 répétitions) et il augmente jusqu'à 55-200 dans les individus qui portent la prémutation. La prémutation n'est pas stable pendant l'oogenès, ayant pour résultat la production et la transmission de la mutation complète avec un nombre de répétitions majeure de 200 chez les patients atteints de FXS, qui représente la forme la plus fréquente de retard mental héréditaire. Fragile X Mental Retardation Protein (FMRP) - le produit du gène FMR1 - est une protéine de liaison à l' ARN principalement impliquée dans le contrôle de la traduction et le transport de l' ARN (exportation de noyau et le long des dendrites) dans les neurones. Ces fonctions peuvent expliquer l'altération de la plasticité synaptique et les anomalies morphologiques des épines dendritiques observées chez les patients FXS comme chez le modèle animal de ce syndrome. Nous utilisons différentes approches pour mieux définir la fonction de FMRP au niveau moléculaire et pour identifier les voies de signalisation qui sont altérées dans les neurones FXS adultes ou au cours du développement. La normalisation de la pathologie moléculaire pourrait fournir des indices pour définir une thérapie pharmacologique.

Les principaux axes de recherche sont :
 
1. Recherche à grande échelle des partenaires de FMRP (ARN et protéines) et en particulier la voie FMRP-RhoGTPases
 
2. Rôle de FMRP dans les étapes précoces de la neurogenèse

 
Différentes collaborations : Eric Ennifar (IBMC - Strasbourg) ; Hervé Moine (IGBMC - illkirch) ; Chrisin Gaspin (INRIA - Toulouse) ; Isabelle Caillé (IBPS - Paris) ; Patrizia D'Adamo (dibit - Milan); Lucia Ciranna (Université de Catane - Catania); Viviana Trezza (Università Roma 3 - Rome) ; Olivier Manzoni (INMED - Marseille) ; Pascal Villa - (PCBi - Illkirch-France).

 
Tandis que FMR1 n’est pas exprimé chez les patients FXS, son expression est élevée (2-8 fois) dans les patients atteints du syndrome FXTAS (Fragile X-associated Tremor-Ataxia Syndrome), un désordre neurodegeneratif qui affecte les porteurs de la premutation FXS. Les patients FXTAS développent une forme d’ataxie, un parkinsonisme, une neuropathie périphérique, un tremblement essentiel, une réduction de la mémoire. Les patients FXTAS représentent aussi une population à risque pour plusieurs maladies psychiatriques. Un modèle de souris pour FXTAS existe qui récapitule ce désordre. La pathophysiologie de la FXTAS demeure en grande partie non comprise. On a observé des inclusions nucléaires dans tout le cerveau des patients aussi bien que dans le modèle animal. Ces structures ont été considérées comme la cause de la neurodégénération par la séquestration des protéines qui sont importantes pour la fonction et la survie neuronales. Cependant, des résultats plus récents prouvent que des anomalies au niveau de la morphologie neuronale et du comportement du modèle animal sont également présentes avant la génération des inclusions.  Ces données suggèrent que les inclusions pourraient représenter un mécanisme pour protéger les neurones contre d'autres événements toxiques, tels que le niveau très élevé de l’ARNm de Fmr1 contenant des répétitions augmentées de CGG ou des protéines de stress.

Nous étudions le rôle des niveaux élevés de FMR1 ARNm sur différents phénotypes FXTAS (au niveau du comportement, moléculaire, cellulaire) chez les souris, modèle de ce trouble. Nous développons ce projet en collaboration avec les Drs Mara Dierssen (CRG - Barcelone) et le Dr Rob Willemsen (Université Erasmus - Rotterdam).
 
En collaboration avec le Service de pédopsychiatrie de l'hôpital Lenval de Nice, dirigé par le Prof. Florence Askenazy, nous définissons les bases génétiques du phénotype d'une cohorte de patients atteints de l'autisme, la schizophrénie précoce.
 

Photo de l'équipe


 

L'équipe est lauréate du
- Programme de financement Maupertuis avec la Finlande - Université d'Helsinki
- et du Programme d'échange Ulysse avec le Trinity College - Dublin
 
 
Remise de prix pour les posters au 3ème Meeting Signalife
Sara Castagnola termine 4ème.
30th ECNP Congress - TNM Symposium
Barbara Bardoni, Fragile X syndrom : from molecular pathology to therapy

Le projet MEDITES

MEDITES est un projet de structuration et d’innovation territoriales pour le développement de la culture scientifique et technique et pour l’égalité des chances. Le projet MEDITES fédère de nombreux acteurs, institutionnels ou associatifs, de la culture scientifique des Alpes-Maritimes et du Var. L’objectif principal est de donner aux jeunes accès à la culture scientifique, éveiller la curiosité et l’esprit critique. Pour cela, des parcours pédagogiques sont mis en place en concertation avec le Rectorat et les équipes pédagogiques des différents établissements. Plusieurs grandes thématiques sont proposées et les activités se déroulent tout au long de l’année scolaire selon une méthodologie rigoureuse.

Thomas Maurin, post-doctorant de l'équipe du Docteur Bardoni, est responsable du parcours pédagogique "La recherche médicale et les neurosciences" dont l'objectif est de faire découvrir les problèmes liés à l'autisme grâce à des points de vue scientifiques différents : de la psychologie à la biologie moléculaire. Dans ce parcours, on retrouve de nombreux intervenants faisant partie de l'équipe mais également du laboratoire.

Financements

IPMC UMR7275
660 Route des Lucioles
SOPHIA ANTIPOLIS
06560 VALBONNE

tél : 04 93 95 77 77 - fax : 04 93 95 77 08

 

INSTITUT DE PHARMACOLOGIE MOLECULAIRE ET CELLULAIRE

mentions légales