PRESENTATION
LES EQUIPES
RESSOURCES
ENSEIGNEMENT
COMMUNICATION

Bienvenue à l'Institut de Pharmacologie Moléculaire et Cellulaire


Annuaire     Contact     Intranet    CNRS    UCA    Autres sites CNRS
 

Gérard LAMBEAU
Chef d'équipe

L'EQUIPE

Berthieux

Bihl

Chabry

Dolla

Fernandes mendes justino

Guyon

Lambeau

Paitel

Payre

Seitz-polski
LES PUBLICATIONS

 
 Pothlichet J. Rose T. Bugault F. Jeammet L. Meola A. Haouz A. Saul F. Geny D. Alcami J. Ruiz-Mateos E. Teyton L. Lambeau G. and Theze J. et al. (2020). PLA2G1B is involved in CD4 anergy and CD4 lymphopenia in HIV-infected patients J Clin Invest

 Jaber S. Goehrig D. Bertolino P. Massemin A. Bihl F. Chabry J. Lambeau G. Vindrieux D. and Bernard D. et al. (2020). Generation of a conditional transgenic mouse model expressing human Phospholipase A2 Receptor 1 Sci Rep

 De Luca D. Shankar-Aguilera S. Autilio C. Raschetti R. Vedovelli L. Fitting C. Payre C. Jeammet L. Perez-Gil J. Cogo P. E. Carnielli V. P. Lambeau G. and Touqui L. et al. (2020). Surfactant-secreted phospholipase A2 interaction and respiratory outcome in preterm neonates Am J Physiol Lung Cell Mol Physiol

 Lateb M. Ouahmi H. Payre C. Brglez V. Zorzi K. Dolla G. Zaidan M. Boyer-Suavet S. Knebelmann B. Crepin T. Courivaud C. Jourde-Chiche N. Esnault V. Lambeau G. and Seitz-Polski B. et al. (2019). Anti-PLA2R1 Antibodies Containing Sera Induce In Vitro Cytotoxicity Mediated by Complement Activation J Immunol Res

 Moreira V. et al. (2019). 12-HETE is a regulator of PGE2 production via COX-2 expression induced by a snake venom group IIA phospholipase A2 in isolated peritoneal macrophages. Chem Biol Interact

 Nicolas S. et al. (2019). The adiponectin receptor agonist AdipoRon normalizes glucose metabolism and prevents obesity but not growth retardation induced by glucocorticoids in young mice. Metabolism

CONTACTS
Gérard LAMBEAU
Chef d'équipe, 04 93 95 77 33

Virginie BERTHIEUX
Gestionnaire, 04 93 95 77 64
 

Equipe du Dr Grard Lambeau
Physiopathologie molculaire des phospholipases A2 & de leurs mdiateurs

Public
expert

Grand
public

Activités de l'équipe

Les phospholipides sont des constituants majeurs des membranes intracellulaires et plasmiques des cellules eucaryotes. Ils sont aussi présents dans le milieu extracellulaire, par exemple dans des particules lipidiques comme les microvésicules et les exosomes libérés en conditions physiologiques et physiopathologiques, les lipoprotéines, le surfactant pulmonaire, la barrière lipidique de la peau, les lipides alimentaires, etc. Ils sont aussi présents dans les membranes de virus, de bactéries, de parasites et de plantes. On distingue à ce jour environ 10000 espèces moléculaires de phospholipides (www.lipidmaps.org; www.gerli.fr). Les phospholipides sont insolubles dans l'eau et s'organisent en monocouche ou bicouche lipidique avec d'autres lipides et protéines membranaires pour conférer aux organelles de la cellule et autres particules lipidiques des propriétés biophysiques et biochimiques uniques.

On retrouve en face de ces phospholipides différentes classes d'enzymes dont les phospholipases A2 (PLA2) qui hydrolysent ces phospholipides "dans tous leurs états" mais de façon régulée et spécifique. Chez l'homme, on distingue environ 30 gènes codant pour des PLA2 soit intracellulaires soit sécrétées (sPLA2) qui vont participer à la biosynthèse, au remodelage membranaire et au métabolisme des phospholipides. Les PLA2 jouent ainsi des rôles distincts dans le métabolisme et la production de médiateurs lipidiques aux fonctions biologiques multiples. Certaines sPLA2 se lient aussi à des récepteurs comme PLA2R1, une protéine multifonctionnelle et originale de la famille des lectines de type C, présente notamment dans le rein et différentes cellules épithéliales et immunitaires.

Les objectifs de l'équipe visent à identifier de nouvelles fonctions des sPLA2 et de PLA2R1 dans diverses conditions physiologiques et physiopathologiques, avec en ligne de mire l'idée que les sPLA2 et leur récepteur PLA2R1 constituent des cibles thérapeutiques dans des pathologies humaines. Les projets se veulent translationnels, de la biologie moléculaire à la clinique.

Les projets développés au laboratoire et avec l'aide d'un réseau de collaborateurs concernent:

  1. L'étude du rôle des PLA2 dans l’inflammation et les pathologies associées, la réponse anti-infectieuse contre des bactéries, des virus et des parasites, la reproduction, la prolifération cellulaire et le cancer.
  2. L'étude de PLA2R1 et des protéines associées dans la glomérulonéphrite extramembraneuse (GEM), une maladie autoimmune rénale rare mais grave. Notre équipe a récemment participé à la découverte des deux auto-antigènes majeurs de la maladie, permettant aujourd'hui de diagnostiquer et suivre l'activité de la maladie chez plus de 80% des patients. Nos derniers résultats permettent de prédire le risque d'une atteinte rénale grave et d'adapter la thérapie (médecine personnalisée).

Découvertes récentes

  • Certaines sPLA2 sont des effecteurs et biomarqueurs des maladies cardiovasculaires.
  • Certaines sPLA2 sont toxiques pour le parasite P. falciparum, l'agent de la malaria.
  • Certaines sPLA2 participent à la fertilité des spermatozoïdes.
  • PLA2R1 est un nouveau gène candidat suppresseur de tumeur.
  • PLA2R1 est l'autoantigène majeur de la GEM.
  • THSD7A constitue un deuxième autoantigène de la GEM.
  • Les anticorps anti-PLA2R1 sont des biomarqueurs diagnostiques et pronostiques de la GEM.

Collaborateurs nationaux et internationaux

  • Dr Christophe Arnoult, Grenoble, France
  • Dr David Bernard, Lyon, France
  • Dr Frédéric Carrière, Marseille, France
  • Dr Christiane Deregnaucourt, Paris, France
  • Pr. Vincent Esnault, Nice, France
  • Pr. Pierre Ronco, Paris, France
  • Dr Lhousseine Touqui, Paris, France
  • Dr Eric Boilard, Québec, Canada
  • Pr. Brian Cummings, Athens, USA
  • Dr Carlos Fernandez-Patron, Alberta, Canada
  • Dr Riccardo Fodde, Rotterdam, Netherlands
  • Pr. Michael Gelb, Seattle, USA
  • Dr George Kokotos, Athens, Greece
  • Pr. Makoto Murakami, Tokyo, Japan
  • Dr Toni Petan, Ljubljana, Slovenia
  • Pr. David Salant and Laurence Beck, Boston, USA
  • Dr Wolfgang Schlumberger, Lübeck, Germany

Résumé grand public

On connait tous "le bon et le mauvais gras", présent par exemple dans les poissons et la viande, mais nous devrions plutôt dire les "bons et mauvais lipides" présents dans nos aliments. Il y a ainsi le "bon et le mauvais cholestérol", la "mauvaise huile de palme" et la "bonne huile d'olive", les bons acides gras essentiels de type omega 3 et les dangereux omega 6, les bonnes et les mauvaises graines oléagineuses, les fameuses huiles essentielles aux vertus thérapeutiques, etc.

Photo de l'équipe


 

Financements

IPMC UMR7275
660 Route des Lucioles
SOPHIA ANTIPOLIS
06560 VALBONNE

tél : 04 93 95 77 77 - fax : 04 93 95 77 08

 

INSTITUT DE PHARMACOLOGIE MOLECULAIRE ET CELLULAIRE

mentions légales