PRESENTATION
LES EQUIPES
RESSOURCES
ENSEIGNEMENT
COMMUNICATION

Bienvenue à l'Institut de Pharmacologie Moléculaire et Cellulaire


Annuaire     Contact     Intranet    CNRS    UNS    Autres sites CNRS
 
ACTUALITES

Publication - Barbara Bardoni dans Nucleic Acids Research
 
Le syndrome de l’X Fragile (SFX) est la forme héréditaire de déficience intellectuelle et de trouble du spectre autistique la plus fréquence, causée par la perte de la protéine Fragile X Mental Retardation Protein (FMRP), qui lie les ARN messagers pour réguler leur transport et leur traduction. La localisation de la protéine FMRP à la synapse lui confère un rôle clé dans la modulation de l’expression de protéines impliquées dans la transmission synaptique et la fonction neuronale. Barbara Bardoni et son équipe ont pu mettre en évidence l’implication de la protéine FMRP dans des voies de signalisations différentes en fonction des régions cérébrales étudiées. Dans leur recherche, ils ont également confirmé le rôle de cette protéine dans le fonctionnement d’autres types cellulaires, comme les astrocytes, les oligodendrocytes et la microglie.

Voir la publication

En savoir plus
___________________________________________

1er Symposium Européen sur l'Asymétrie

Il s'est tenu à Nice, au théâtre du Parc Valrose les 15 et 16 mars.

Plus d'informations sur le symposium

Article du 15 mars dans la revue "Nature"
___________________________________________

Un nouveau mécanisme moléculaire de la maturation des neurones
 
La communication entre les cellules nerveuses qui composent le cerveau est un processus très complexe qui est à la base des fonctions cérébrales. L’établissement d’un réseau de neurones opérationnel nécessite que la quantité et la qualité des connections neuronales soient contrôlées lors du développement du cerveau. Dans une étude publiée le 22 février 2018 dans la revue Nature Communications, des scientifiques de l’Université Côte d’Azur ont dévoilé un processus nouveau qui s’avère essentiel pour le contrôle qualité des connections neuronales.
 
Plus d'informations
__________________________________________

Un projet de l’équipe du Docteur Pascal BARBRY sélectionné par l’Initiative Chan Zuckerberg dans le cadre du consortium « Human Cell Atlas »

Plus d'informations

Site internet : Chan Zuckerberg Initiative
LE LABORATOIRE
Fondé en 1989, au coeur de Sophia Antipolis (1ère technopole d'Europe), sur la Côte d'Azur, l'IPMC est un centre de recherches plurithématique en biologie, associant le CNRS et l'Université Nice Sophia Antipolis.

Les équipes de recherche de classe internationale, bénéficient d'un environnement technologique de haut niveau en biologie moléculaire et cellulaire, imagerie, cytométrie, analyse des biomolécules, électrophysiologie, génomique fonctionnelle et biologie intégrative.
 
Soutenez nos recherches !!!!
LE MOT DU DIRECTEUR
Pour notre Institut, 2018 constitue le début d’un nouveau contrat quinquennal marqué par le soutien renouvelé du CNRS et de l’Université Nice Sophia Antipolis. A cette occasion la direction a changé mais pas les objectifs voulus par son fondateur : chercher et découvrir, faire progresser les connaissances par une recherche aux plus hauts standards internationaux et les diffuser par l’enseignement et les communications dans les Colloques scientifiques et les Conférences grand public.

L’IPMC est multithématique, ce qui est une force, à condition que son développement repose sur des choix structurants qui favorisent la collaboration entre équipes existantes et le recrutement d’équipes nouvelles, aptes à renforcer le potentiel interne. Cela suppose des choix thématiques et une structuration des équipes en axes partageant des intérêts communs centrés sur la Pharmacologie moléculaire et cellulaire, notre cœur de métier, mais intégrant les développements les plus récents en « omics », en imagerie cellulaire et en études intégrées du vivant.

Par ailleurs, la politique de communication doit être conçue afin d’augmenter la visibilité de l’IPMC et de maintenir ses financements et son attractivité vis-à-vis des étudiants, des chercheurs, ingénieurs et techniciens. Les modes de financements de la recherche continuent d’évoluer avec une montée en puissance des structures locales et régionales. L’IPMC doit garder sa visibilité internationale tout en étant un acteur majeur du développement scientifique et universitaire local, en particulier de l’IDEX piloté par l’Université Côte D’Azur. Ainsi, des rapprochements avec de grandes Universités étrangères, au Canada et en Chine en particulier, sont en cours afin d’intégrer durablement l’IPMC au sein d’un réseau international d’excellence. 

Notre Institut aura 30 ans l’année prochaine. C’est encore jeune, plus jeune que la plupart d’entre nous, mais la maturité est là avec déjà une longue liste d’avancées majeures et d’innovations, construites avec détermination par tous ceux qui ont participé à cette aventure exigeante. Par essence la recherche scientifique ne connait ni frontière ni territoire et l’IPMC n’est pas une tour d’ivoire. Chaque année des étudiants sont formés en son sein, et nombre de ces anciens étudiants ont essaimé en France et à l’étranger afin d’y poursuivre des recherches dans le public et dans le privé.

Changer, se renouveler pour progresser, que pourrait-on souhaiter de plus stimulant pour les années à venir ?
 
PUBLICATIONS
 Braud V.M. et al. (2018). Expression of LLT1 and its receptor CD161 in lung cancer is associated with better clinical outcome. Oncoimmunology

 Ma S. et al. (2018). Common PIEZO1 Allele in African Populations Causes RBC Dehydration and Attenuates Plasmodium Infection. Cell

 Manni M.M. et al. (2018). Acyl chain asymmetry and polyunsaturation of brain phospholipids facilitate membrane vesiculation without leakage. Elife

 Ruggiero C. et al. (2018). The GRP78/BiP inhibitor HA15 synergizes with mitotane action against adrenocortical carcinoma cells through convergent activation of ER stress pathways. Mol Cell Endocrinol

 Khayachi A. et al. (2018). Sumoylation regulates FMRP-mediated dendritic spine elimination and maturation. Nat Commun

 Hasanovic A. et al. (2018). Targeting the multidrug transporter Patched potentiates chemotherapy efficiency on adrenocortical carcinoma in vitro and in vivo. Int J Cancer

 Goiran T. et al. (2018). Nuclear p53-mediated repression of autophagy involves PINK1 transcriptional down-regulation. Cell Death Differ

 Milanini J. et al. (2018). EFA6 proteins regulate lumen formation through alpha-actinin 1. J Cell Sci

VIDEOS
CONFERENCES
Le mercredi 11 juillet 2018 à 11h30 :
Fabienne ANJUERE invite le Dr. Luciana PETTI :
Study of the physiological and pathophysiological role of the sphingosine-1-phosphate receptor 2 (S1PR2) in the intestinal epithelium

Le mardi 4 septembre 2018 à 11h30 :
Frédéric Checler invite le Pr. Peter St. GEORGE-HYSLOP :


Le mercredi 12 septembre 2018 à 11h30 :
Sophie DIOCHOT invite le Dr. Lachlan D. RASH :
The structure function relationships of closed state acid-sensing ion channel inhibitors

Le mardi 11 décembre 2018 à 14h :
Bruno ANTONNY invite le Dr. Anne-Claude GAVIN :


Le mercredi 12 décembre 2018 à 11h30 :
Bruno ANTONNY invite le Dr. Vesa M. OLKKONEN :


Le mercredi 12 décembre 2018 à 14h :
Thèse soutenue par Denisa JAMECNA (dir. Bruno ANTONNY) :


IPMC UMR7275
660 Route des Lucioles
SOPHIA ANTIPOLIS
06560 VALBONNE

tél : 04 93 95 77 77 - fax : 04 93 95 77 08

 

INSTITUT DE PHARMACOLOGIE MOLECULAIRE ET CELLULAIRE

mentions légales