PRESENTATION
LES EQUIPES
RESSOURCES
ENSEIGNEMENT
COMMUNICATION
ACCUEIL INSTITUT ORGANIGRAMME PERSONNELS SOUTENIR NOS RECHERCHES VISITEURS CONTACT

Bienvenue à l'Institut de Pharmacologie Moléculaire et Cellulaire


Annuaire     Contact     Intranet    CNRS    UNS    Autres sites CNRS     .
 
ACTUALITES
Un projet de l’équipe du Docteur Pascal BARBRY sélectionné par l’Initiative Chan Zuckerberg
dans le cadre du consortium « Human Cell Atlas »


Plus d'informations

Site internet : Chan Zuckerberg Initiative

____________________________________________
Jacques Barik
Publication dans Molecular Psychiatry
 
Il est généralement suggéré que le manque de nicotine produit un stress alors que fumer détend. En montrant que l’exposition à la nicotine augmente la sensibilité au stress, des chercheurs du laboratoire Neurosciences Paris-Seine (CNRS/Inserm/UPMC) et de l’Institut de pharmacologie moléculaire et cellulaire (CNRS/Université de Nice Sophia Antipolis) pourraient remettre en cause cette idée populaire.
____________________________________________
Mounia Chami
Publication dans Acta Neuropathologica et J. Biol. Chem

 
La maladie d'Alzheimer (MA) est une pathologie neurodégénérative qui représente un problème majeur socio-économique et de santé publique.
Dans ce contexte, la compréhension des mécanismes à l'origine de la MA peut aider à identifier de nouvelles cibles cellulaires et au développement de nouvelles stratégies thérapeutiques.
____________________________________________
LE LABORATOIRE
Fondé en 1989, au coeur de Sophia Antipolis (1ère technopole d'Europe), sur la Côte d'Azur, l'IPMC est un centre de recherches plurithématique en biologie, associant le CNRS et l'Université Nice Sophia Antipolis.

Les équipes de recherche de classe internationale, bénéficient d'un environnement technologique de haut niveau en biologie moléculaire et cellulaire, imagerie, cytométrie, analyse des biomolécules, électrophysiologie, génomique fonctionnelle et biologie intégrative.
 
Soutenez nos recherches !!!!
LE MOT DU DIRECTEUR
La version rajeunie de notre site web me permet désormais de communiquer directement avec vous par le biais de ce « mot du directeur » !
C’est pour moi un grand plaisir de pouvoir ainsi vous donner un aperçu des travaux scientifiques de nos 18 équipes de recherche en biologie, pharmacologie moléculaire et cellulaire, génomique fonctionnelle et neurosciences.

La tradition d'excellence qui a été insufflée à notre laboratoire dès sa création par Michel Lazdunski en 1989 est illustrée par plusieurs travaux publiés tout au long de cette année 2015:
  • Publication par Guillaume Drin, Bruno Antonny et leurs collaborateurs d’un modèle général de transport directionnel des lipides;
  • Découverte par l’équipe de Gérard Lambeau de plusieurs auto-antigènes impliqués dans la glomérulonéphrite extra-membraneuse idiopathique. Désormais, plus de 85% des cas mondiaux de cette maladie rénale peuvent être identifiés grâce aux travaux de cette seule équipe;
  • Description par l’équipe d’Hélène Marie d’un nouveau mode de dégradation de l’APP qui affecterait l’activité électrique dans l’hippocampe;
  • Implication du canal Piezo1 dans le remodelage artériel observé en cas d’hypertension, par l’équipe d’Eric Honoré ;
  • Démonstration du rôle multivalent joué par les microARN de la famille miR-34/449 lors de la différentiation des cellules multiciliées, par ma propre équipe.
Ces travaux, et bien d’autres, que je ne peux pas tous citer ici, ont fait l’objet de nombreuses publications dans différentes revues internationales prestigieuses (Nature, Science, Cell Reports, Nature Communications, etc…).

Des développements collectifs importants ont été réalisés en 2015, et seront poursuivis:
  1. Dans le cadre d’une action cofinancée par la Cancéropole PACA et France Génomique, des équipements permettant d’effectuer des analyses génomiques sur cellule unique ont été installés. Plusieurs protocoles en PCR quantitative et RNAseq sont d’ores et déjà fonctionnels.
  2. Le développement de la plate-forme de caractérisation physico-chimique des biomolécules se poursuit. Le spectromètre de masse Orbitrap, acquis en début d’année, fonctionne désormais à plein régime. Il permet à ce jour des analyses protéomiques (identification de protéines, quantification, analyse des modifications post-traductionnelles). D’autres projets en cours de mise en place permettront également de l’utiliser dans certaines expériences de lipidomique.
  3. Un plan d’action a été initié pour améliorer l’organisation de notre animalerie, qui devrait être bientôt totalement équipée en portoirs ventilés, avec de nouvelles procédures pour réduire les risques de dissémination d’agents pathogènes.
  4. Un intérêt croissant se manifeste pour la fouille de grands jeux de données. Ces approches se mettent en place grâce à des partenariats avec des mathématiciens et des informaticiens de l’Université Côte d’Azur, cette COMmunauté associant l’Université Nice Sophia Antipolis et les Etablissements de recherche (CNRS, INRIA, Ecole de Mines,…). Des ressources en calcul et en stockage significatives sont disponibles sur l’IPMC. Elles permettent la réalisation d’une partie de ces projets. Ces efforts préfigurent bien ce qui pourrait émerger du projet transdisciplinaire d’IDEX Jedi.
L’IPMC est un partenaire important dans les projets structurants du territoire des Alpes Maritimes : projet d’IDEX Jedi, porté par Jean-Marc Gambaudo, le nouveau président de l’Université Côte d’Azur ; projets de Fédérations Hospitalo-Universitaires portés par le CHU de Nice ; projet SABLES, que je coordonne, et qui est mené en partenariat avec l’Institut Sophia Agrobiotech. SABLES a pour ambition de renforcer nos capacités en termes de développement biotechnologique, en permettant des contacts étroits entre IPMC, Institut Sophia Agrobiotech et startups sophipolitaines en biologie/santé. Le projet SABLES illustre bien notre forte implication dans la valorisation de notre propriété intellectuelle.

Notre visibilité internationale bénéficiera sûrement de l’organisation de nouvelles grandes conférences. Un projet qui me tient plus particulièrement à cœur concerne un congrès de prestige en l’honneur du Pr Michel Lazdunski, qui se tiendra le 11 janvier 2016 dans le Galet, nouvelle salle de conférence située sur le site de l’hôpital Pasteur 2 à Nice, en présence de plusieurs conférenciers prestigieux.

Enfin, un nouvel appel d’offre doit permettre de recruter de nouvelles équipes en 2016 ou 2017.

Comme vous le voyez, notre dynamisme, notre esprit d’entreprendre et notre soif de conquêtes se dégagent du bilan de cette activité récente. Face à ce bilan, nous pouvons avoir deux attitudes : la première, trop frileuse, est celle de Maria Letizia Buonaparte, qui s’exclamait à chaque victoire de son fils, Napoléon Ier, « Pourvu que ça dure ! ». La deuxième, que je préfère largement, est plutôt de nous interroger encore et toujours pour savoir comment réussir à faire encore mieux demain.
PUBLICATIONS
 Mantegazza M. and Cestele S. et al. (2017). Pathophysiological mechanisms of migraine and epilepsy: similarities and differences. Neurosci Lett

 Seitz-Polski B. Debiec H. Rousseau A. Dahan K. Zaghrini C. Payre C. Esnault V. L. M. Lambeau G. and Ronco P. et al. (2017). Phospholipase A2 Receptor 1 Epitope Spreading at Baseline Predicts Reduced Likelihood of Remission of Membranous Nephropathy J Am Soc Nephrol

 Mesmin B. et al. (2017). Sterol transfer, PI4P consumption, and control of membrane lipid order by endogenous OSBP. EMBO J

 Checler F. et al. (2017). Presenilins at the crossroad of a functional interplay between PARK2/PARKIN and PINK1 to control mitophagy: Implication for neurodegenerative diseases. Autophagy

 Lacampagne A. et al. (2017). Post-translational remodeling of ryanodine receptor induces calcium leak leading to Alzheimer's disease-like pathologies and cognitive deficits. Acta Neuropathol

 Ponzio G. et al. (2017). A new long noncoding RNA (LncRNA) is induced in cutaneous squamous cell carcinoma and downregulates several anticancer and cell-differentiation genes in mouse. J Biol Chem

 Goiran T. et al. (2017). beta-Amyloid Precursor Protein Intracellular Domain Controls Mitochondrial Function by Modulating Phosphatase and Tensin Homolog-Induced Kinase 1 Transcription in Cells and in Alzheimer Mice Models. Biol Psychiatry

 Terragni B. et al. (2017). Post-translational dysfunctions in channelopathies of the nervous system. Neuropharmacology

VIDEOS
CONFERENCES
Le lundi 18 décembre 2017 à 14h :
HDR soutenue par Lisa GIOVANNINI-CHAMI :


Le mercredi 20 décembre 2017 à 11h :
Fabienne ANJUERE invite le Dr. Bertrand DUBOIS :
Liver and tumors as underestimated effector sites of humoral immunity

Le mercredi 20 décembre 2017 à 14h :
Thèse soutenue par Pierre BOURDELY (dir. Fabienne ANJUERE) :


Le jeudi 21 décembre 2017 à 14h :
Thèse soutenue par Sébastien MORENO (dir. Jean MAZELLA) :


Le vendredi 22 décembre 2017 à 14h :
Thèse soutenue par Laura MORENO-LEON (dir. Roger REZZONICO) :


Le jeudi 1 février 2018 à 11h30 :
Barbara BARDONI invite le Dr. Viviana TREZZA :


Le vendredi 9 février 2018 à 11h30 :
Alice GUYON invite le Pr. Peter McNAUGHTON :


Le lundi 26 février 2018 à 11h30 :
Catherine HEURTEAUX invite le Dr. JAN HOŠEK :
Natural compounds and natural drug vehicles for treatment of inflammatory diseases

Le mardi 20 mars 2018 à 14h :
Thèse soutenue par Sarah NICOLAS (dir. Joëlle CHABRY & Agnès PETIT-PAITEL) :


IPMC UMR7275
660 Route des Lucioles
SOPHIA ANTIPOLIS
06560 VALBONNE

tél : 04 93 95 77 77 - fax : 04 93 95 77 08

 

INSTITUT DE PHARMACOLOGIE MOLECULAIRE ET CELLULAIRE

mentions légales